guide complet de la ventilation mécanique contrôlée
Maison

VMC : guide complet de la ventilation mécanique contrôlée

Ouvrir ses fenêtres chaque jour pour aérer correctement son intérieur et y apporter de l’air frais n’est souvent pas suffisant. L’intervention d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) est parfois nécessaire pour garder sa maison salubre.

Ce dispositif devient populaire en raison de ses multiples atouts. Pour en savoir plus sur cet équipement, suivez alors ce guide complet !

Définition et utilité de la VMC

La VMC ou la ventilation mécanique contrôlée est un dispositif qui a pour rôle de renouveler l’air à l’intérieur de votre maison et de le réguler. Elle est généralement installée dans les pièces d’eau afin d’apporter du confort et du bien-être. Plusieurs raisons expliquent son utilité.

Évacuation d’air pollué

La VMC sert principalement à évacuer l’air pollué de votre logement. En réalité, plusieurs facteurs changent la qualité de l’air de votre maison. Il s’agit par exemple :

  • des combustions
  • des meubles (qui contiennent de la colle, du vernis, etc.)
  • de la poussière
  • des poils d’animaux
  • des pollens.

Même le simple fait de respirer pollue l’air, puisque vous dégagez du CO2 après chaque respiration. Alors, il est évident que la VMC est tout à fait indispensable.

La protection de l’humidité

La ventilation mécanique contrôlée sert également à prévenir l’humidité. Lorsque l’air n’est pas renouvelé, le taux d’hygrométrie de votre logement augmente. Cela provoque l’apparition des moisissures sur les murs, les textiles et les meubles.

La condensation s’observe aussi sur les surfaces vitrées, dans la salle de bains et dans la cuisine. Ces différents changements parfois invisibles sont très dangereux pour votre santé.

Les types de VMC à choisir

Participation à l’isolation

La VMC contribue à l’isolation de votre maison. En effet, le fait d’extraire l’air humide favorise la réduction du froid dans une pièce. Certaines ventilations mécaniques contrôlées sont capables de chauffer le nouvel air de votre logement.

Les types de VMC à choisir, le prix et la technique d’entretien

La VMC joue de nombreux rôles lorsque vous les installez. De ce fait, vous les trouverez suivant plusieurs modèles sur le marché à des prix différents.

Les types de VMC

Dans les magasins virtuels et physiques, vous avez la possibilité de trouver diverses ventilations mécaniques contrôlées.

  • VMC simple flux

Elle est très pratique et aspire l’air depuis les fenêtres. En fonction du système de l’appareil, vous pouvez régler de manière automatique ou manuelle le débit d’air. Avec une fourchette de 100 à 450 €, vous pouvez l’avoir chez vous.

  • VMC gaz

VMC gaz fonctionne quasiment de la même façon que la VMC simple flux. Cependant, elle a une particularité, celle d’évacuer les résidus de combustion issus d’une chaudière au gaz. Son prix varie entre 300 et 600 €.

  • VMC double flux

Ce modèle a la capacité d’apporter un air à la fois neuf et chauffé dans votre logement. Elle adapte son débit d’air en fonction de la pièce et permet de réduire 70 % des déperditions thermiques. Ce dispositif est plus onéreux que les autres, car il coûte entre 1 300 et 5 000 €.

La technique d’entretien

La VMC est un dispositif qui a besoin d’un entretien régulier. Pour éviter des pertes d’efficacité, vous devez nettoyer les bouches d’extraction. Faites-les passer sous l’eau chaude et laissez sécher correctement avant de les réinstaller.

Retirer les poussières au niveau des entrées d’air avec un chiffon ou un aspirateur. N’oubliez pas de changer tous les six mois les filtres échangeurs si vous avez une VMC double flux. Quant à la VMC gaz, faites appel à un professionnel tous les ans.

Commentaires fermés sur VMC : guide complet de la ventilation mécanique contrôlée